Garantie revente, qu’est-ce que c’est et quel intérêt ?

Votre assureur vous a proposé de souscrire à une garantie à la revente et vous vous demandez si ça a un intérêt ? On vous en explique les conditions !

La garantie revente : mais qu’est-ce que c’est ?
On vous a peut-être déjà proposé de souscrire à une garantie revente et vous avez hésité ? Vous ne saviez pas en quoi ça consistait et êtes curieux d’en savoir plus ? On vous dit tout ce qu’il faut savoir sur ce type de garantie immobilière qui peut être d’une grande utilité en cas de problème !

Une garantie en cas d’imprévu
On vous le dit tout de suite : la garantie revente n’a pas pour but de vous assurer que vous allez revendre votre bien dans tous les cas de figure et faire un profit conséquent sur votre investissement immobilier. Non, c’est une garantie qui a pour but de vous protéger d’un gros coup dur qui vous obligerait à revendre votre bien immobilier en urgence et, ainsi, risquer de ne pas trouver un acquéreur dans le délai qui vous est imparti.

la garantie revente mais qu'est-ce que c'est 2

Ce genre de circonstances peuvent avoir un gros impact sur votre avenir. En cas d’urgence, vous pouvez être amené à revendre votre bien immobilier. Et, si vous ne trouvez personne pour racheter votre bien, vous pouvez vite manquer d’un apport que vous pensiez assuré, alors, plutôt que de brader votre bien immobilier, avoir souscrit à ce type de garantie à la revente peut vous sortir de certaines situations bien mal embarquées.
Ainsi, en cas de grave problème, votre assureur vous garantie une indemnisation si vous subissez des pertes financières imprévues lors de la revente en urgence de votre appartement, maison ou pavillon. De quoi avoir un filet de sécurité assez agréable tant les aléas de la vie peuvent être nombreux et pointer le bout de leur nez sans prévenir. Une offre à consulter sur cette page.

Comment ça marche ?
La garantie revente s’applique en cas de revente imprévue d’un bien immobilier pouvant occasionner des pertes financières imprévues et fragiliser la situation d’un individu, d’un couple, d’une famille… Cela peut donc s’appliquer par exemple en cas de divorce ou de rupture de PACS. L’un des deux ou les deux personnes concernées se retrouvent contraintes de vendre leur bien et perdent de l’argent par rapport à leur investissement. S’ils ont souscrit à la garantie revente, leur assurance va donc les indemniser afin de leur permettre de retomber sur leurs pattes.

la garantie revente mais qu'est-ce que c'est

D’autres situations peuvent permettre d’utiliser ce type d’assurance. Un décès, une invalidité, une mutation professionnelle mais aussi des raisons un peu plus heureuses, comme la naissance de jumeaux ou plus ! Quand votre famille s’agrandit vous êtes quasiment systématiquement dans l’obligation de changer d’appartement et une revente rapide peut être négative. Vous êtes donc protégé et assuré de ne pas perdre d’argent.
Sont concernés tous les biens à usage d’habitation, depuis votre logement principal, jusqu’à un investissement locatif ! La seule condition étant qu’ils soient situés en France métropolitaine et/ou dans les départements d’outre mer. Vos investissements à l’étranger ne sont donc pas couverts par ce type d’assurance. Faites donc bien attention à prendre ça en compte lors de votre décision !

Y souscrire, une bonne idée ?
Attention toutefois car les conditions de mise en place peuvent être draconiennes

! En effet, certains assureurs mettent par exemple une limite d’âge pour y souscrire ! Aussi, la souscription à ce type de garantie à la revente n’est pas ad vitam aeternam, la plupart sont limitées à cinq ans, ce qui correspond à la moitié d’un cycle immobilier et aussi à la période pendant laquelle l’investisseur est le plus fragile puisqu’il ne rembourse quasiment que des crédits.

Il faut donc bien observer le contrat avant de souscrire à ce type d’assurance, car les conditions de mises en place peuvent être extrêmement difficiles à réunir !

pear-1179356_640

Quelles rénovations électriques avant de louer sa maison ?

Lorsqu’un locataire s’en va pour logiquement laisser place à un autre, pour un bailleur se pose très souvent la question de l’état du logement. Est-il encore compétitif, respecte-t-il les normes en vigueur ? Et mieux, est-ce que dans son état actuel il peut être rentable sur le marché locatif ? Qu’importe la réponse, il est plus prudent de procéder, dans son propre intérêt, à des rénovations surtout en ce qui concerne le matériel électrique, non seulement pour maintenir le logement en état, mais aussi pour pouvoir bénéficier de bonus. Voici les rénovations électriques qui peuvent vraiment vous être profitables.

Les rénovations sur lesquelles miser

D’une façon globale, il s’agit de tout ce qui a rapport au confort, ou qui peut, d’une manière ou d’une autre, agrémenter le séjour de vos locataires. Donc vos travaux de rénovations devront viser la régulation thermique pour que votre logement soit conforme aux normes en vigueur. Tout le matériel électrique qui se rapporte au chauffage et à l’accès à l’eau chaude doit être revu. C’est aussi le cas pour ce qui concerne les dispositifs de renouvellement de l’air intérieur comme le VMC. Il en est de même pour l’isolation thermique.

Il faudra, en définitive, tenir compte du fait que la loi oblige les bailleurs à remettre à leurs nouveaux locataires l’indice de performance de la maison qu’ils louent. Il s’agit d’un diagnostic complet qui indique le niveau de consommation en énergie, et indexe les appareils qui consomment assez d’énergie. Ce qui prouve encore plus à quel point les rénovations peuvent améliorer la consommation en énergie pour permettre, par exemple, aux bailleurs qui en sont des requérants de bénéficier des primes énergies mises en places par le gouvernement.

Le cadre légal

« Un logement décent dispose d’une installation de chauffage adaptée et en bon état de fonctionnement, d’une alimentation en eau potable chaude et froide, et d’une cuisine ou d’un coin cuisine avec évier », rappelle la loi de Solidarité et de Renouvellement Urbain du 13 décembre 2000. En outre, toutes les coopératives, d’ici à la date du 1er Janvier 2017, ont l’obligation de procéder à des audits en énergies au cas où elles sont au-delà de 50 lots, et de mettre en place des audits énergétiques pour les autres bâtiments. Il serait donc mieux en tant que bailleurs d’amorcer les démarches pour se mettre en règle dès maintenant.

Liens utiles : obtenez un devis électricité pour vos travaux de rénovation chez Univelec.

isolation energetique

Tout savoir sur l’isolation énergétique et la gestion locative

En France, la politique de lutte contre la pollution intègre également la participation des ménages. Ainsi, les travaux entrepris pour l’isolation énergétique du logement, avec l’aide de l’État, deviennent une sorte de contribution de chaque citoyen. La législation prévoit-elle la contribution des locataires ? Si oui, comment le gestionnaire locatif doit-il s’y prendre ?

Ce qu’il faut savoir sur la gestion locative

La gestion locative est le fait, pour le bailleur ou propriétaire, de confier la gestion quotidienne de ses biens immobiliers à une tierce personne appelé gestionnaire des biens ou administrateur. C’est un choix que fait le propriétaire pour éviter les soucis qui viendraient de la perception régulière des loyers, les actions en justice en cas d’incidents, le paiement des factures des charges et impôts, la déclaration fiscale, la souscription de l’assurance et, éventuellement, l’exécution des travaux. Il est donc établi que les travaux d’aménagement ou de rénovation sont à la charge du gestionnaire. Par contre, pour ce qui concerne les travaux d’isolation énergétique, il appartient au locataire de les engager avec l’accord de son bailleur ou du gestionnaire.
La législation a prévu cette clause pour la simple raison qu’il appartient à l’occupant de prendre en charge les travaux d’isolation thermique puisque c’est lui qui dépense pour son chauffage. C’est un avantage financier énorme pour le locataire qui économisera à long terme, non seulement sur sa consommation, mais aussi et surtout sur la perception de la prime chauffage. Le seul souci à résoudre c’est l’estimation des coûts des travaux et le montant de la prime travaux. Toutes ces solutions sont disponibles sur le site  que vous pouvez consulter pour une simulation credit travaux. Il joue également le rôle de comparateur prime energie.

Quelles précautions le locataire doit-il prendre avant d’intégrer un logement locatif ?

Bien que le locataire ait la possibilité d’entreprendre les travaux d’isolation thermique, il peut aussi arriver que ces travaux aient déjà été réalisés. Dans ce cas, le locataire doit exiger au gestionnaire locatif un document appelé Diagnostic de Performance Energétique (DPE). Instauré depuis 2004, le DPE contient des informations sur les caractéristiques du logement qu’il veut intégrer. Évidemment, les avantages qu’on pourrait attribuer à ce document est la possibilité, pour le nouveau locataire de comparer la capacité des installations d’isolation avec ses revenus. S’il estime qu’il lui faut des installations supplémentaires pour réduire davantage ses coûts de consommation d’énergie, il peut toujours engager des travaux d’isolation thermique.

négocier son crédit immobilier

Comment négocier son crédit immobilier

A moins d’être vraiment très riche, un investissement débute souvent par un prêt. Cette somme d’argent vous sera prêtée à la condition d’avoir un dossier solide capable de convaincre votre banquier. Comment préparer vos arguments ? Syndic avenir vous réponds afin de vous aider à mieux négocier votre prêt.

Comment négocier son crédit immobilier ?

Même après avoir signé un accord de vente, il est toujours possible de renégocier votre crédit immobilier. Choisir de renégocier son crédit immobilier offres de nombreux avantages, dont le plus intéressant est de pouvoir bénéficier d’un taux d’intérêt à la baisse. Mais pour se faire vous devrez savoir manipuler l’art de la négociation, voici quelques astuces pour bien négocier son crédit immobilier.

Comment négocier son crédit immobilier avec un taux d’endettement ou un gros salaire ?

Avec un taux d’endettement faible, vous pouvez faire baisser votre crédit immobilier, pour cela vous devrez avoir un taux d’endettement inférieur à 33%. Et pour cause la loi de consommation interdit aux banques de prêter aux particulier qui ont des taux d’endettement supérieurs à 33%.

Pour faire baisser son taux d’endettement, vous pouvez faire une simulation en ligne, en effet certains sites spécialisés de la finance proposent des simulateurs efficaces.

Comme le précise Yves Hamelin, conseiller spécialisé en charge de syndic avenir. Si vous avez un gros salaire ou disposez d’un gros patrimoine, vous pouvez renégocier votre crédit immobilier. Certaines banques sont prêtes à revoir le taux de crédit de leurs clients à la baisse, à condition que leur reste à vivre soit de 400 à 600 euros. Un reste à vivre important constitue un excellent argument de négociation, pour se faire il suffit d’estimer son reste à vivre via un simulateur en ligne.

Comment négocier son crédit immobilier avec un apport personnel ?

Le comportement du client est l’élément auquel la banque se fonde pour accorder des prêts. Pour vérifier le comportement d’un particulier, la banque demande les trois derniers relevés de comptes lors de la demande de prêt.

Si vous avez été à découvert dans les trois précédents mois, il vous faudra présenter trois relevés de comptes quasi parfaits, c’est-à-dire sans crédit de consommation, sans dépenses exagérée et sans découvert. Dépenser de l’argent dans les casinos ou pour des vacances de luxe par exemple, ne joue pas en votre faveur.

Il faut aussi être en mesure de connaitre les limites de son endettement,  de la bonne foi et du recul sur votre situation seront vos meilleurs atouts pour un placement sans risque.

N’hésitez pas à souscrire une assurance de prêt immobilier afin de vous protéger et de rassurer votre banquier

Si vous êtes bénéficiaire d’un héritage, d’une prime ou d’une aide quelconque, vous pouvez demander à renégocier votre crédit immobilier. Dans de tels cas, il est possible de bénéficier d’un bonus de taux de rabais. Mais pour cela vous devrez avoir mis de côte une épargne équivalente à au moins 8% du taux du prêt.

Comment choisir une assurance de prêt immobilier ?

syndic de copropriété

Comment choisir une assurance de prêt immobilier

Lorsqu’on contracte un prêt immobilier pour acheter un patrimoine, l’assurance liée à ce prêt va de pair. L’organisme prêteur suggère alors une assurance prêt immobilier avec qui il a l’habitude de travailler.

Avant d’accepter ce contrat, il est nécessaire de le comprendre. Il ne faut alors surtout pas hésiter à le décortiquer et demander des renseignements sur tous les points qui nous semblent importants. Une fois que vous aurez tous les éléments en main, alors vous serez assuré d’avoir choisi les bonnes garanties pour votre situation personnelle. Yves Hamelin et syndic avenir vous accompagne dans ce choix aussi drastique que crucial.

A quoi est-il important de faire attention pour son prêt immobilier ?

Dans un premier temps, vous devrez vérifier le type d’indemnisation que vous propose le contrat d’assurance prêt immobilier.

  • L’indemnité permanente : Pour les indemnités permanentes totales ou les incapacités temporaires totales, il y a deux types d’indemnisations possibles :
  • L’indemnitaire  forfaitaire : qui rembourse votre échéance selon la perte de vos revenus ou la forfaitaire qui va rembourser votre échéance à 100% ou en partie en fonction du pourcentage que vous aurez choisi et même si vous n’avez pas de perte de revenus.

A quoi faut-il faire attention ?

Dans votre contrat d’assurance, vous devrez surtout faire attention aux définitions de vos garanties surtout en cas de garantie d’incapacité temporaire de travail. Certains contrats couvriront quand il est impossible d’exercer toute profession et d’autres ne couvriront que le travail que vous exercez.

Faites aussi bien attention aux exclusions prévues dans votre contrat d’assurance. Il en existe un bon nombre surtout si vous faites un sport régulier ou si vous avez déjà eu une ou des maladies. Vérifiez également la fiabilité de votre contrat d’assurance sur sa durée. Le maintient du tarif doit couvrir toute la période du prêt et les garanties proposées doivent être également irrévocables.

Enfin, il vaudra mieux pour vous d’apprendre aussi à calculer la base de vos cotisations. Ces dernières peuvent être calculées par rapport au capital restant du mais d’autres assurances proposent un calcul de cotisation sur la base du capital initial emprunté.

investissement à paris

Les logements anciens cartonnent à Paris

A PARIS et dans sa région, les prix du mètre carré reste au deçà des 8000m² (statistiques de janvier 2016 publiée en avril 2014 par l’organisme des notaires parisiens). Selon les prévisions des experts analystes ; le prix va encore augmenter pour atteindre une moyenne de 8300 € en mai soit une petite hausse de plus qui ravira les propriétaires, au grand dépit des acheteurs.

Une stabilisation toute relative à Paris.

SI les prix semblaient se stabiliser en IDF depuis novembre 2015, c’est grâce aux logements anciens dont les tarifs se sont calmés (une petite hausse de 1 % environ sur l’ensemble de l’Ile de France). On peut presque parler de stabilité ou stagnation immobilière.

FRANCE-IMMOBILIER-BTP-LOGEMENT-ARCHIVES
Paris et son immobilier en hausse. (Syndic avenir)

Malgré cette « déprime » des prix, les investissement continuent de grimper car le nombre de vente ne cesse d’augmenter. A croire que Paris restera Paris pour toujours Paris, même en cas de crise ou de passage à vide. En effet, si l’on considère que les logements anciens malgré la stabilité de leurs prix se vendent bien, c’est du à une confiance (excessive?) des acheteurs.

Le nombre de logements anciens est de 30 % dans la capitale. De quoi redonner le moral à n’importe quel agent immobilier sous antibiotiques ! Et je ne parle pas de la petite couronne qui cumule à 36 %.

Fluctuact ner mergitur – Paris ne change pas

Comme quoi, crise économique et investissement vont de pair. Cette même étude nous montre que les jeunes acheteurs ont tendance à fuir la capitale privilégiant les petites villes. En effet, le nombre d’acheteurs de moins de 30 ans aura diminué de 3 % en 10 ans seulement ( (de 17 % à 14%) tandis que les « vieux » de plus de 60 ans auront pris 4 % à Paris. Ils représentent quand même plus d’un tiers des acheteurs au total.

Bref, Paris ne change pas, fluctact nec mergitur est sont proverbe, si la ville tance sous les crises, elle reste la plus belle ville du monde ou de nombreux acheteurs rêvent encore un jour d’y déposer leur bail.

Sephora investit Neuilly sur Seine,

Il y a de l’action à Neuilly sur Seine, le groupe Séphora a choisi de s’installer dans notre chère ville du 92 via un bail vert de plus de 10 ans. Les locaux constituée de bureaux uniquement couvriront plus de quinze mille mètres carrés et se situeront au au 41, rue Ibry, à Neuilly sur Seine (92).

logo sephora

L’installation de cette filiale du groupe groupe LVMH est prévu pour le début 2017 et sera alors le siège mondial de Séphora. Ce n’est pas rien. Je pense que c’est une très bonne nouvelle pour la ville, pour ses habitants qui verront alors de nouvelles têtes dans les beaux quartiers. Nul doute que cela valorisera encore un peu plus la commune.

L’heureux propriétaire de ces locaux est le groupe Pramerica Real Estate Investors. Il avait investit dans cet ensemble de biens immobiliers en juillet 2015, « dans le cadre de sa stratégie d’investissement paneuropéenne discrétionnaire ». les bureaux était initialement vide pour laisser le choix aux investisseurs mieux préparer leurs installations potentielles à Neuilly.

Cependant, le groupe américain avait lancé un projet de rénovation des bâtiments, dont le promoteur Ogic et l’Agence Axel Schoenert Architectes étaient en charge. Le but de cette rénovation, une fois les accords de principe signé avec séphora était la rénovation pure et simple des locaaux afin qu’ils puissent s’y installer clé en main. Bien sur, l’immeuble sera certifié HQE Rénovation « Très Bon » et BREEAM « Good ».

Le financement du projet est géré par BNP Paribas et le groupe Builders and Partners est intervenu en tant que conseil technique dans la rénovation des locaux. Les groupes Stratégies and Corp ainsi que Ixans et Voxoa auront aidé le groupe Séphora lors de cette transaction importante

Bien acheter un patrimoine immobilier

Pour acheter son logement au prix du marché il faut veiller à plusieurs points essentiels de quant à sa présentation.

Tout d’abord, il faudra regarder si les vendeurs en question à réaliser des travaux de rafraîchissement sur son bien immo. En effet, il est indispensable de savoir distinguer le vrai du faux en la matière.

yves hamelin

Vérifier le travail antérieur sur le bien

Les vrais travaux de rafraichissement vont permettre d’augmenter le prix du bien immobilier ce qui va bénéficier au vendeur. Ils peuvent être intéréssant si vous n’aimez pas trop mettre le nez dans la rénovation d’un bien et que vous souhaitez seulement profiter d’un bien immobilier en bono état sans avoir à retapisser le salon. Dans ce cas, vous pouvez aussi regarder les offres mmobilières neuves, cela peut s’avérer intéressants plutôt que de simples bien d’occasions (attention, de nombreuses offres occasion sont des supers affaires aussi).

Attention, donc à ne pas vous faire avoir lors d’une transaction et de distinguer le bien maquillé du bien rénover.

Poser des questions ouvertes

Discuter, c’est très important en immobilier, n’hésitez pas à poser des questions ouvertes pour en savoir un peu plus sur la personne qui vous vends sont trésor. Quelques phrases peuvent parfaois en dire long. Plus que parler, laisser parler. S’il s’agit d’un agent immmobilier, vous pouvez prendre conseil chez nous et nous laisser gérer l’achat ou la vente selon le cas. C’est notre spécialité. Yve Hamelin peut vous rencontrer pour vous expliquer.

Prenez conseil avec une ou plusieurs agences
Cela afin de bien comprendre ce que vous cherchez. Plusieurs idées valent mieux qu’une, certes vous rêvez de votre maison au bord de la mer, mais est-ce bien le moment pour vous d’investir ? Il faudra aussi contacter votre banquier qui vous indiquera quelle somme il vous est préférable d’investir sans risque.

Les anciens propriétaires sont-il propres ?

Une maison bien rangée est bien plus agréable n’est-ce pas. Il faut regarder cela aussi lorsque vous regarderez les offres. Au dela de al propreté, il faudra surtout chercher les vices cachés du bien

Bon courage

un appart meublé ou une maison : Comment trancher ?

La qestion se pose lorsque l’on souhaite investir dans l’immobilier. Dois-je prendre un petit appart qui me coûtera moins cher, mais sera moins grand, ou puis-je me laisser tenter par une maison dans laquelle je verrai mes enfants grandir ?

propriété gage syndicavenir

Si le choix est délicat, car il flirte avec les envies et les sentiments, il y a des données concrètes pour vous aider à vous décider. Yves Hamelin de Syndic avenir a conduit les recherches pour vous.

  1. Le prix d’acquisition du bien immobilier : Le prix  d’achat du bien immobilier se trouve être a première chose à peser, le prix sera évalué en fonction de votre crédit immobilier. Si la banque est compréhensive avec vous, il y a de fortes chances que vous puissiez mourir endetté.
  2. Attention, le montant d’achat correspond au prix d’achat, auquel il faut ajouter les différents frais liés à cette acquisition (frais du cabinet immo en charge du dossier  et frais notariaux, etc.)
  3. Le prix d’une maison ou d’un appartement se calcule en fonction de la surface, que l’on mesure en mètre carré. Une maison moyenne fait environ 250 m² avec jardin. Cela varie en fonction de la structure de l’habitat (type de matériel utilisé) ainsi que de la zone dans laquelle est situé le bien immobilier. Si vous voulez devenir propriétaire une maison familiale en plein coeur d’éminentes agglomérations ex : Lille ou bien Madrid, le prix de départ va être  notablement  beaucoup plus élevé qu’une maison  en région rurale ou mm péri-urbaine.
  4. Un pavillon se trouve plus coûteux à l’entretien : Sachez le  ! Si vous craquez pour l’acquisition d’un appartement, vous répartirez les quelques taxes obligatoires avec les co-propriétaires de l’édifice. Par contre, si vous devenez bénéficiaire d’1 maison isolée, il faudra vous débrouiller seul l’ensemble des responsabilités (maintenance, chauffage, etc.). Cette donnée devra donc être assimilé quand viendra l’heure de faire votre choix.
  5. D’après un sondage important , les intérêts ainsi que les frais d’entretien à l’année s’élèvent environ à 2488   pour une maison, vs 1975   en vue d’ une chambre. Concernant les frais de chauffage, ils sont de 1 788   par an pour une maison, alors qu’ils sont seulement de 900   pour un logement collectif.
  6. En ce qui concerne les dépannages et également les gros oeuvres à effectuer, leur montant moyen atteint 765  € à l’année en ce qui concerne un logement isolé, contre 300   pour un appartement. Les différents coûts d’entretien et charges sont donc 60 % plus élevés pour une maison que pour un appartement.

J’espère que l’article vous aura aidé à faire votre choix. Bon courage et n’hésitez pas à nous contacter si besoin

La copropriété & les charges

Demeurer dans une copropriété, c’est morceler les biens d’un bâtiment ce qui inclut un style de mœurs, certaines règles du jeu mais également de multiples obligations. Le parrainage des responsabilités devient obligatoire, les pensionnaires se partagent les charges afin de préserver du mode de fonctionnement et par la même occasion de l’entretien des locaux.

Cette typologie de partage fonctionne grâce aux paiements d’avances sur charges pratiquées par les copropriétaires. Le récipiendaire délégué s’occupe quant à leur recouvrement.

Chacun des copropriétaire est maintenu d’acquitter cette provision en départ de trimestre selon le budget prévisionnel voté en Assemblée Globale. A la conclusion de l’année comptable, syndic avenir procède à une formalisation de dépenses.

2 type de dépenses à connaitre

Les dépenses générales sont relatives à la conservation, l’entretien et la tutelle des parties partagées : monte-charge, vide-ordures etc. ou l’entretien de parties communes elles-mêmes.

propriété gage syndicavenir
propriété & gage syndicavenir

Les dépenses dites spécifiques qui traitent de pb particuliers

Soyez prudent à la lenteur des paiements

Les lenteurs de versement tout comme les impayés auront pour effet, l’usure de l’environnement en commun de l’ensemble de votre bâtiment.

Si jamais le syndic n’obtient pas de trésorerie satisfaite, le mandataire ne pourra pas payer les approvisionneurs. Yves Hamelin est occupé d’assurer la gestion de l’édifice et aussi veille à la perception des sommes en cours.

Ici, la tâche de Syndic avenir est de toujours rester assidue et également aux aguets quant à la maîtrise des quantités en vue de un mode de fonctionnement imperturbable de tout votre logement.